Switch Goldberg / Action réaction

Switch Goldberg / Action réaction

Titre du Projet

Switch Goldberg, Action, réaction !

Auteur(s)

SIDONIE BOIRON, ANTOINE COUSIN, CHARLOTTE HENINGER

Intentions / Contexte

En référence à la Rube Goldberg Machine et Fischli et Weiss, nous avons réalisé une réaction en chaîne afin de permettre de fermer un circuit et d’allumer une LED

Principe de Fonctionnement

L’idée de base consistait à, à l’aide d’un téléphone portable posé sur une membrane, faire vibrer cette dernière pour que la bille posée dessus tombe, dirigée par un petit toboggan.
Cette bille tombe sur une plaque, celle ci penche et cela fait pencher un gobelet dont le contenu (limaille de laiton) se vide. Le réceptacle est doté d’un circuit ouvert que le laiton vient fermer pour que la LED s’allume. Comme cela n’a pas fonctionné, nous avons drastiquement simplifié le mécanisme. Nous avons gardé la bille et son toboggan, à la fin de sa chute, la bille par son poids appuis sur un swtich textile, ce qui ferme le circuit et allume la LED

Besoins / Compétences

Pour réaliser cette expérience, concernant la première idée, nous avions collecté des boites à chaussures, de la ficelle, un gobelet, une bille, un tambour de broderie, de la cellophane,
du fil de fer, de la limaille de laiton, une plaque en acier, du fil de cuivre, une LED, et une pile.
Pour la seconde réalisation nous avons gardé la boite à chaussures, la bille, le toboggan, la ficelle et le cuivre (la LED et la pile). Nous avons ajouté un switch textile avec tissu conducteur et néoprène.

Illustration / Schéma

10806884_10205351546731324_1414041_n

 

 

 

 

10805316_10205351542611221_1361069822_n

 

10814166_10205351555491543_1988694917_n

 

 

Voici le résultat de la machine simplifiée ! 🙂