Anémomètre connecté

Anémomètre connecté

La plupart des anémomètres du marché sont chers car ce sont des objets mécaniques et le plus souvent ils sont produit pour des usages professionnels qui nécessitent de la précision. Or pour un projet, je vais avoir besoin d’au moins six+ anémomètres afin d’observer la propagation d’une rafale de vent. Je n’ai ici pas besoin de précision, mais juste de quelque chose d’assez sensible et peu cher. J’ai trouvé une solution qui permet pour 20 – 25€ d’avoir un anémomètre qui transmet ses mesures sans fil sur la bande 2.4GHz. Pour cela je me suis inspiré de cet article que explique comment à partir de diodes classiques 1N4148 on peut réaliser un anémomètre selon la technique du « hot-wire » que ne nécessite pas de pièce mécanique rendant le tout très économique. Concernant la partie sans fil et acquisition de la valeur du capteur, j’utilise un ATTiny et un transceiver nRF24L01 que l’on peut trouver à très bas prix sur certains sites.

Schéma Anémomètre Hot wire

Schéma électronique d’un anémomètre de type hot wire

Partie anémomètre

  • Amplificateur INA122 – Farnell
  • 2 diodes 1N4148 – Farnell
  • 1 résistance 1.2 KOhm – Farnell
  • 1 résistance 16 Ohm 0.6 W – Farnell
  • 2 résistances 20 KOhm – Farnell
  • 1 potentiomètre 10 KOhm – Farnell
  • 2 condensateurs 10 µF – Farnell
  • 1 régulateur 3.3V LD1117V33 – Farnell
  • 1 plaque de prototypage ou breadboard – Farnell
  • 1 boitier d’alimentation 5V – Farnell

Le principe du « hot-wire » est de faire passer une grande intensité dans deux diodes et ainsi les faire chauffer, l’une sera exposée au vent, l’autre couverte. Selon sa température la diode fait passer plus au moins de tension, en la mesurant entre les deux diodes on mesure la différence température entre les deux diodes. Or le vent en soufflant sur l’une des diodes la refroidie, on a donc réussi à mesurer du vent avec nos deux diodes.

La grosse résistance blanche limite l’intensité et la tension des diodes, la petite puce amplifie la tension mesurée (c’est un amplificateur analogique). Le reste des composants sert à régler le gain de l’amplificateur ainsi que sa plage de mesure. On récupère au final (câble orange incurvé) une tension entre 0 et 5V que l’on peut utiliser avec un Arduino !

 

Anémomètre breadboard

Anémomètre sans wireless

Anémomètre breadboard 2

Acquisition et partie connecté

todo